Les bienfaits du froid pour le corps humain

Les bienfaits du froid pour le corps humain

Si la cryolipolyse et la cryothérapie utilisent le froid pour éliminer les graisses, ce n’est pas l’unique bienfait du froid sur notre organisme. À l’approche de l’hiver, il est bon de rappeler les effets bénéfiques du froid sur la santé. Ses avantages insoupçonnés vous feront oublier les engelures et autres petits désagréments de l’hiver.

Les bienfaits du froid sur la douleur

Le froid anesthésie les douleurs musculaires et inflammatoires. Ce phénomène s’explique par l’action du froid sur les influx nerveux. Il atténue en effet la sensibilité des récepteurs sensoriels de la douleur. Dans le même temps, la chute de température agit comme un anti-inflammatoire. C’est pourquoi on utilise de la glace pour calmer rapidement une douleur causée par une foulure.

Les bienfaits du froid sur les muscles sont aussi connus des sportifs. Les douches froides et la cryothérapie permettent entre autres de récupérer plus vite après des activités physiques intenses. C’est un moyen efficace de réduire les courbatures et la fatigue. Attention cependant à la douche juste après le sport ! Commencez par utiliser de l’eau chaude puis baissez progressivement la température. Vous éviterez ainsi le changement brusque de température.

L’utilisation du froid peut également être une astuce contre les maux de tête et les douleurs à la nuque. Issue de l’acupuncture chinoise, la technique consiste à placer de la glace à la base du crâne. Cette stimulation du point appelé Feng Fu s’applique en position allongée. Gardez le glaçon pendant une durée de 20 minutes afin de bénéficier des effets du froid.

Les bienfaits psychiques du froid

Le froid influence le métabolisme et s’avère bénéfique pour le bien-être et l’humeur. L’effet du froid entraîne notamment la libération d’endorphines. Ces molécules sont des morphines naturelles sécrétées par le cerveau, autrement dit des régulateurs d’humeur. Outre son action sur le soulagement de la douleur, l’endorphine aide à réduire le stress et les états de dépression. D’autres hormones du bonheur sont libérées, comme la dopamine et la norépinéphrine.

Vivre dans un pays froid n’est donc pas aussi déprimant qu’on peut le penser. Dans les contrées comme la Finlande, les bains glacés sont même réputés pour la santé physique et mentale. Cette thérapie par le froid vient généralement après une séance de sauna.

Les effets du froid sur la beauté

Le froid présente de nombreux atouts beauté. Vous pouvez par exemple terminer le lavage de vos cheveux par un rinçage à l’eau froide. Cela permet de refermer leurs écailles pour préserver leur hydratation.

Il n’est pas non plus rare d’utiliser des compresses froides ou des glaçons pour atténuer les cernes. L’action du froid sur le contour des yeux aide à décongestionner le gonflement. Vous pouvez effectuer un petit massage pour stimuler la circulation sanguine.

La thérapie par le froid est aussi une arme efficace contre le vieillissement cutané. La cryothérapie du visage permet notamment de tonifier la peau et de lutter contre les rides.

Le froid offre également une solution minceur accessible en hiver. Il aide à maigrir dans la mesure où face au froid, le corps brûle plus de graisse pour conserver une bonne température. Certes, les résultats ne sont pas rapides, surtout en l’absence de sport, mais l’action des thérapies par le froid est plus poussée. Pratiquée en institut, la cryolipolyse vise à éliminer les graisses sur différentes parties du corps, comme le ventre et les cuisses.

Les avantages du froid sur le sommeil

La température ambiante a une incidence sur le sommeil. Il faut savoir que la température interne du corps humain n’est pas constante et baisse naturellement lorsque nous dormons. Nous perdons jusqu’à 1,5° de température pour permettre à l’organisme de se reposer. Le corps atteint la température la plus basse vers 5 heures du matin avant d’augmenter à l’approche du réveil.

Pour optimiser les phases de sommeil où la température du corps baisse, il faut veiller à un environnement propice. S’il fait trop chaud ou trop froid dans la pièce, vous n’arriverez pas à bien dormir. Cet écart de température est souvent la raison des réveils en pleine nuit. Pour mieux dormir, la température idéale d’une chambre à coucher se situe idéalement entre 16 et 18°C.

Les jours de canicule ne sont donc pas forcément propices à un sommeil réparateur, car ils rendent difficile la régulation naturelle de la température corporelle.

Les contre-indications à l’exposition au froid

Les bienfaits du froid pour la santé sont nombreux, mais les conditions varient d’une personne à une autre. Avant tout, il faut garder en tête le risque d’hypothermie. Une exposition prolongée sans surveillance à un froid extrême peut aller jusqu’à un état comateux. Avec une température corporelle autour de 28° C, l’hypothermie est dangereuse pour les personnes cardiaques.

Les thérapies par le froid et même les bains glacés sont contre-indiquées aux personnes présentant des troubles cardiovasculaires (hypertension artérielle, antécédents d’AVC, etc.). Les risques sont aussi réels en cas de :

  • troubles respiratoires
  • troubles rénaux
  • troubles thyroïdiens
  • grossesse
  • épilepsie…

Vos questions et réponses sur les bienfaits du froid

Le froid est-il bon pour la peau ?

L’exposition de la peau à des basses températures engendre souvent une sécheresse au niveau de l’épiderme. Par contre, avec une bonne hydratation quotidienne, le froid peut aussi être bénéfique, notamment pour la peau du visage. L’action du froid va resserrer les pores, la peau est plus ferme et le teint plus lumineux.

Pourquoi le froid est bon pour la santé ?

Par temps froid, l’organisme se mobilise. Une exposition répétée au froid stimule la production de lymphocytes et la circulation sanguine. Le débit sanguin augmente pour mieux répartir l’oxygène dans tout le corps. Voilà pourquoi les douches froides sont revigorantes. Attention cependant aux personnes ayant un cœur fragile ! L’augmentation du rythme cardiaque et la vasoconstriction causées par le froid sont un risque pour les personnes atteintes de troubles cardiovasculaires.

Comment habituer son corps au froid ?

Pour s’adapter au froid naturellement, vous pouvez opter pour les douches froides. Augmentez progressivement la durée d’exposition à l’eau froide au fil des jours. En hiver, vous pouvez aussi baisser le chauffage de quelques degrés. Pour vos sorties, évitez la superposition de plusieurs vêtements pour vous accoutumer au froid. Vous devez surtout protéger vos extrémités à savoir vos mains, vos pieds, vos oreilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sed fringilla in neque. risus nunc leo Curabitur Retour haut de page