Cryolipolyse ou cryothérapie : ce qu’il faut savoir

Cryolipolyse VS cryothérapie : ce qu’il faut savoir

Depuis quelques années, on entend de plus en plus parler de cryolipolyse et cryothérapie. Ces procédés, qui connaissent actuellement un véritable succès dans le milieu médical et esthétique, se basent sur l’utilisation du froid intense pour détruire les cellules graisseuses. Si les deux termes semblent similaires, les objectifs et les techniques utilisées ne sont pas identiques. Le point pour que vous puissiez vous faire un avis sur la cyolipolyse et la cryothérapie.

Les spécificités de la cryolipolyse

La cryolipolyse, également connue sous le nom de “coolsculpting” est une technique médicale à visée esthétique d’origine américaine. Alternative à la liposuccion, elle est particulièrement destinée aux personnes (femmes et hommes) qui sont en quête d’une silhouette plus harmonieuse, mais ont du mal à perdre de la graisse malgré un mode de vie sain associant régime alimentaire équilibré et activités sportives.

Besoin d’un appareil esthétique professionnel pour votre salon de beauté ?

N’hésitez pas à contacter l’un de nos spécialistes au 01 84 20 93 01

Dans ce sens, la cryolipolise travaille sur des zones localisées où la graisse est le plus souvent tenace. Il s’agit essentiellement de :

  • Du cou (double-menton),
  • La face interne des bras,
  • L’abdomen et le ventre,
  • La taille (poignées d’amour),
  • Les hanches (culotte de cheval),
  • Les fesses,
  • Le dos,
  • L’intérieur des cuisses et des genoux.

Le déroulement d’une séance de cryothérapie

Un bilan est indispensable avant la séance de cryolipolyse. Ce dernier permettra de déterminer les zones à sculpter, le volume de graisse à éliminer (la masse graisseuse doit mesurer au moins 3 cm), ou encore les caractéristiques de la peau à traiter.

Cette consultation permettra surtout de savoir si la cryolipolyse est possible, sachant qu’elle ne peut servir de traitement pour les personnes atteintes d’obésité, ou être pratiquée sur les personnes souffrant d’affections cutanées ou de pathologies ou froid.

La cryolipolyse nécessite l’utilisation d’un dispositif médical spécifique. Parmi les machines les plus performantes du marché figure le Cryo-Slimming 3D. Cet appareil de dernière technologie est équipé de ventouses (cryodes) en aluminium qui optimisent la transmission du froid. Ce système permet de traiter jusqu’à 60% des tissus graisseux en plus par rapport aux machines de cryolipolyse dits « conventionnels ».

Une séance de cryolipolyse dure environ 1 heure, durant laquelle la graisse localisée est aspirée à l’aide d’une ventouse qui diffusera un froid pouvant atteindre -11°C. Cette basse température cristallisera les cellules graisseuses qui, une fois détruites, seront éliminées naturellement par l’organisme. Pour un résultat définitif, il faudra compter, en moyenne, entre 3 et 5 séances.

Les avantages de la cryolipolyse

La cryolipolyse présente de multiples avantages. S’agissant d’une intervention non invasive, elle ne nécessite aucune chirurgie. Dans le même sens, aucune anesthésie ni médicaments ne sont nécessaires. Le traitement par cryolipolyse est sans douleur et particulièrement sûr, et des résultats sont visibles dès la première séance.

La technique d’aspiration variable utilisée par une machine comme la Cryo-Slimming 3D permet également d’éviter les hématomes. Enfin, dès la sortie d’une séance de cryolipolyse, il sera possible de reprendre immédiatement ses activités habituelles.

Quid de la cryothérapie ?

La cryothérapie peut se définir très simplement par « la thérapie par le froid ». Depuis longtemps, elle a fait ses preuves dans le traitement de certaines maladies inflammatoires (rhumatisme, arthrite…). Elle est également connue dans le milieu du sport de haut niveau pour soulager les douleurs musculaires et pour aider à la récupération après les efforts.

Ces dernières années, la cryothérapie est de plus en plus utilisée dans le cadre d’un traitement à visée esthétique. Cette technique entre notamment dans le cadre de soins de minceur, et est de plus en plus prisée par ceux qui désirent perdre du poids et gommer la cellulite.

A la différence de la cryolipolyse qui cible précisément les zones graisseuses, la cryothérapie est un traitement plus général qui travaille sur le corps en entier. Elle peut s’effectuer dans une clinique, dans les centres de bien-être (thalassothérapie) ou encore dans un institut de beauté, mais exclusivement par des professionnels ayant suivi une formation en la matière.

Les conditions à respecter

Tout traitement par cryothérapie doit être précédé d’une première consultation avec le professionnel de santé ou l’opérateur certifié. Cela permettra notamment de s’assurer que la pratique n’est pas contre-indiquée pour vous, mais également pour que l’on puisse vous expliquer les différentes précautions à prendre avant et/ou après la séance de cryothérapie et ses principaux effets.

Il faut savoir que si la cryothérapie s’adresse en général à tous types de personnes, elle présente des contre-indications pour tous ceux qui sont allergiques au froid, sont sujets à une insuffisance respiratoire ou circulatoire, qui présente une hypertension artérielle élevée ou encore des infections cutanées. La cryothérapie est également à proscrire pour les personnes qui sont équipées d’un pace-maker.

Le déroulement d’une séance de cryothérapie

Durant la séance de cryothérapie qui s’effectue essentiellement debout, le corps entier est enfermé dans une cabine, laissant uniquement passer la tête du patient à l’extérieur. Les extrémités sont protégées par des gants. Un air froid et sec d’une température pouvant descendre jusqu’à -150°C est diffusé dans la cabine sous la forme de jets d’azote liquide.

Le principe est simple : créer un choc thermique qui incitera le corps à lutter contre le froid en puisant dans ses réserves de graisses pour se réchauffer. Durant la séance, vous pourrez perdre entre 500 et 800 calories. En règle générale, une séance de cryothérapie dure entre 1 minute 30 et 3 minutes afin d’éviter tout risque de brûlures et/ou d’hypothermie.

Les avantages de la cryothérapie

Si le froid intense est utilisé depuis l’Antiquité pour se soigner, c’est que la méthode présente de nombreux avantages. Que ce soit dans le cadre d’un traitement thérapeutique ou en matière de bien-être et d’esthétique, la cryothérapie permet de :

  • éliminer les amas graisseux,
  • tonifier et lisser la peau,
  • renforcer les muscles,
  • favoriser la circulation sanguine,
  • apaiser les douleurs chroniques,
  • récupérer plus rapidement après des efforts.

Les réponses à vos questions sur la cryolipolyse vs. cryothérapie

Est-ce que la cryolipolyse fonctionne ?

Apparue vers la fin des années 2000, la cryolipolyse est une technique d’amincissement par le froid qui tend à se démocratiser et fait de plus en plus d’adeptes. Des études ont démontré que ce procédé permet l’élimination de 20% à 40% des cellules graisseuses, prouvant ainsi son efficacité. La cryolipolyse est aussi efficace chez les femmes que chez les hommes désireux de sculpter le corps pour retrouver une silhouette plus harmonieuse.

Quel est le meilleur appareil de Cryolipolyse ?

Avec une génération de froid multi-directionnelle garantissant des résultats visibles rapidement, une technologie adaptée pour une utilisation en centre esthétique ou en institut de beauté, ainsi qu’une ergonomie assurant une facilité de manipulation, le Cryo Slimming 3D est sans aucun doute le meilleur appareil de cryolipolyse du marché. Certifié CE Médical, cet équipement de dernière innovation assure efficacité et sécurité pour le traitement minceur de vos clients.

Quels sont les risques de la cryolipolyse ?

Si l’efficacité de la cryolipolyse a été prouvée, ce procédé à visée esthétique n’est pas sans risques. Douleurs, engourdissements, picotements, ecchymoses ou encore rougeurs peuvent apparaître après une séance, mais disparaissent spontanément au bout de quelques jours ou quelques semaines. D’autres effets secondaires, plus durables et plus graves, ont également pu être observés : brûlures, gelure, hyperplasie paradoxale (accroissement local du tissu adipeux), hyperpigmentation, hernies inguinales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

venenatis, consequat. dictum neque. felis ante. mattis eget vulputate, Retour haut de page